Vous êtes ici

Edition 2013 de l’enquête « Femmes du Numérique »

Des efforts significatifs en matière d’égalité professionnelle pour des entreprises adhérentes à Syntec Numérique.

Paris, le 6 juin 2013 – La commission “Femmes du Numérique” de Syntec Numérique, dont l’objectif est de promouvoir l’égalité entre femmes et hommes, s’est dotée d’une dizaine d’indicateurs* permettant d’identifier les efforts accomplis dans le secteur du numérique afin de favoriser l'égalité professionnelle. Le cabinet d’études MARKESS International s’est associé à cette enquête pour analyser les indicateurs pertinents et les mettre en perspective des résultats de la première enquête menée fin 2011.

« Les actions menées par Femmes du Numérique depuis son lancement fin 2011 ont un fort impact auprès des entreprises adhérentes. Celles-ci sont dans la bonne dynamique pour dépasser avant 2015 les objectifs fixés par la Commission » commente Viviane Chaine-Ribeiro, présidente de la Commission Femmes du Numérique.
 

Une évolution positive des indicateurs
 

  • 28% de femmes dans les entreprises interrogées, contre 25% en 2010 : La part des femmes progresse au sein des effectifs des entreprises interrogées, bien que toujours inférieur à la moyenne nationale.
  • 27% de recrutements de femmes, contre 22% en 2010 : Cette part est plus importante dans les « Collèges en technologie » et « Editeurs » (respectivement 36% et 34%), que dans celui des « ESN » (25%).
  • 26% des promotions attribuées à des femmes, contre 23% en 2010 : Ce chiffre est conforme à la répartition femmes / hommes des entreprises interrogées qui comptent dans leurs effectifs 28% de femmes et 72% d’hommes.
  • 6% d’écart de rémunération entre femmes et hommes « ingénieurs, consultants et cadres», contre 10% en 2010 : L’écart de rémunération augmente avec la fonction hiérarchique puisque selon les catégories professionnelles, la rémunération d’un homme en 2012 est en moyenne de 5% à 19% supérieure à celle d’une femme.
  • Plus de 2 entreprises sur 3 ont engagé des actions pour l’application du décret sur l’égalité professionnelle femmes / hommes contre 1 sur 2 en 2010 : En 2012, la rémunération effective devient le principal axe de développement évoqué par les entreprises interrogées afin de favoriser l’égalité professionnelle. (58%).

Femmes du Numérique

Menu