Vous êtes ici

Comité E-Santé

 
Président: 
Pierre LEURENT (Voluntis)
Délégué(s): 
Eric Lerouge
Missions: 

La santé est l’un des derniers grands secteurs d’activité en France à ne pas avoir encore tiré pleinement parti de la révolution numérique en cours. Cette révolution aura, vraisemblablement, des impacts comparables à ceux déjà constatés dans les autres secteurs économiques qui ont franchi le pas.

Syntec Numérique a perçu, dès la fin 2006, ce retard relatif du secteur santé et médico-social en matière de systèmes d’information (SI).

 

La création  d’un Comité Santé, courant 2007, témoigne de la volonté de la Chambre Professionnelle de participer activement au nécessaire effort de rattrapage et d’adaptation à l’ère numérique de ce secteur considéré comme stratégique (Etats généraux de l’Industrie). Le Comité est présidé aujourd’hui par Pierre Leurent, par ailleurs président fondateur de Voluntis.

 

 

Les entreprises membres de Syntec ont apporté leur contribution à l’élaboration du Plan stratégique des systèmes d’information de santé (PSSIS) du Ministère, qui devait être décliné sur la période 2008-2013 en « plans d’action articulés et adaptables pour permettre une progression par étapes vers une cible, dans un calendrier donné, en mobilisant les moyens adaptés aux objectifs. »

En participant à cette concertation autour du PSSIS à laquelle le Ministère avait convié les industriels de santé, le nouveau Comité Syntec a pris conscience de l’ampleur des besoins à prendre en compte pour répondre aux problématiques soulevées - la contrainte financière n’étant pas la moindre.

L’agenda du Comité était dès lors dicté, de même que le calendrier et le type de travaux à lancer pour que sa contribution soit pertinente.  Parallèlement à une réflexion de fond qui a été menée dans des groupes de travail ad hoc sur le système d’information du professionnel de santé, sur le Cloud Santé ou encore sur la Mutualisation et qui ont donné lieu à de nombreuses auditions et à travaux en séminaires, deux groupes de travail, les GT Hôpital numérique et Télémédecine, se sont attelés à la préparation de livres blancs résumant les propositions de la Chambre.

Le livre blanc sur L’Hôpital Numérique à l’heure de l’ouverture publié en 2010 alors que paraissaient les textes relatifs à la Loi HPST qui installe le patient au cœur du système de soins, est venu éclairer les instances exécutives des Etablissements dans leurs choix futurs d’investissements en matière d’infrastructures numériques permettant d’organiser la prise en charge coordonnée des patients sur un territoire donné et de proposer un parcours de santé moins cloisonné. Trois ans après, ce livre blanc est plus que jamais d’actualité et continue à inspirer les acteurs du Comité de pilotage en charge du déploiement du programme Hôpital numérique. 

Deux autres livres blancs viennent s’inscrire dans la logique du précédent qui en fixe les soubassements, élargissant son horizon aux relations numérique et santé sous l’angle de la télémédecine. Le premier publié mi-2011 qui inaugure la collection « Télémédecine 2020 » explore les « trajectoires » les plus propices à son développement comme à celui de pratiques médicales plus collaboratives. Le second, produit en partenariat avec le Syndicat national de l’industrie des technologies médicales (SNITEM) s’est intéressé aux modèles économiques de télé-suivi des maladies chroniques et s’appuie sur un benchmark international. Les conclusions de cette étude seront rendues publiques fin avril 2013.

Le résultat de ces différents travaux auxquels participent les représentants d’une soixantaine d’entreprises adhérentes de Syntec Numérique souhaitant développer leurs activités dans le champ de la Santé et du médico-social en travaillant à l’émergence de projets de taille, met en lumière le fait  que la numérisation du parcours de santé ne constitue pas tant une révolution technologique qu’une révolution médicale et sociale qui replace le citoyen au cœur du système de soins.

Syntec Numérique est présent dans les différentes instances de coordination et de pilotage mises en place par le Ministère de la Santé et ses agences, comme le « groupe miroir » Hôpital Numérique. Il joue également un rôle actif au sein du Conseil stratégique des industries de santé (Csis) et dans le comité stratégique de filière (CSF).

Syntec Numérique  participe en outre à la Commission mixte FHF-industriels de santé ainsi qu’aux travaux du Cercle des Décideurs en santé dont il est un partenaire institutionnel. A ce titre, il a participé en 2012 au lancement du 1er Colloque des industries du numérique pour la santé et l’autonomie à Bercy.

Il sera présent du 19 au 21 mai 2015 pour la sixième année consécutive à  l’édition de HIT (Health-IT Expo) Paris, le rendez-vous des professionnels et industriels de la santé, sur un Village qui regroupera plusieurs de ses membres sur un espace dédié.

Si vous souhaitez vous inscrire dans cette dynamique collective et participer à l’un ou l’autre des groupes de travail  du Comité santé de Syntec Numérique, prenez contact avec le délégué en charge de ce comité.

 

Feuille de route du comité Santé de Syntec Numérique

2013_02_22_syntec_sante_-feuille_de_route.pdf

Les groupes de travail du comité Santé sont les suivants:

  • Hopital Numérique - Présidente Edith Moreau-Parizet (Sopra Group)

2011060-Esante_Livre-blanc_hopital-numerique-a-lheure-de-louverture.pdf [1.95 Mo]

  • Télémédecine - Président Julien Martel (Alere)

20120525-E-sante-Livreblanc-telemedecine-Faire-de-la-France-un-leader-du-secteur.pdf [1.82 Mo]

20130423-E-sante-livreblanc-telemedecine 2020Modeles economiques pour le telesuivi des maladies chroniques.pdf [571.4 Ko]

  • Mutualisation - Président Christpophe Clément-Cottuz (C3-expertise)
  • Modèles économiques - Présidente Béatrice Falise-Mirat (Orange Healthcare)
  • Poste de travail - Président Jérome Faggion (Altran)
  • Silver économie - Présidente Nadia Frontigny (Orange Healthcare)

2015 05 26 Santé - Libre blanc - revolution du bien vieillir

  • Data en santé - Président Christophe Richard (Santeos) et co-présidente Marie-Hélène Royer (IMS Health)

 

Menu