Vous êtes ici

Stimuler l'économie par le numérique

Entreprises du numérique et responsabilité sociétale : Outscale, un acteur engagé

En ces temps de crispation sociale, les acteurs du numérique, à l’instar des autres secteurs, doivent se poser la question de leur rôle dans la société et en matière de « vivre ensemble ». Cette dimension fait souvent l’objet de débats passionnés et passionnants au sein de Syntec Numérique, notamment à la Commission sociale. Elle fait également l’objet de plans d’actions concrets, comme celui élaboré par la commission Femmes du Numérique. Ce dernier donne des outils aux PME adhérentes afin de promouvoir, de manière concrète, l’égalité entre hommes-femmes dans l’écosystème du numérique. Il est en effet essentiel de valoriser l’éventail des opportunités ouvertes dans ce secteur, tout particulièrement auprès des jeunes femmes. Les hommes et femmes chef(fe)s d’entreprise ont également un rôle fondamental à jouer face à cet enjeu. L’engagement de Laurent Seror, Fondateur de la société Outscale, est à cet égard significatif. Mais revenons en quelques lignes sur la saga Outscale pour mieux comprendre les racines de cet engagement.

Keonys et l’ENSAM, de l’importance du rapprochement entre école et entreprise du numérique

L’avenir de notre industrie et de ses entreprises dépend pour une très large part des réponses que nous saurons apporter collectivement aux enjeux de la transformation numérique. Nous sommes tous concernés, Etat, entreprises, écoles, laboratoires de recherche et individus. C’est tout le sens de l’ambition du plan « Industrie du futur », qui permet à des univers et des écosystèmes, très (et souvent trop) distincts en France de se rencontrer. Il faut décloisonner les esprits et les filières, les mondes académique et entrepreneurial, d’autant plus lorsqu’on parle d’innovation et de numérique, transversaux par essence. A cet égard, le travail commun et conjoint entre Keonys et l'Ecole Nationale Supérieure d'Arts et Métiers ParisTech (Ensam) autour du mastère spécialisé « Management et Ingénierie Numérique des produits «(IngéNUM) (et au-delà) est remarquable.

CIRmulator, un service gratuit en or !

Le Crédit d'Impôt Recherche (CIR), aide de l'État à destination des entreprises réalisant des programmes de Recherche et Développement (R&D) est perçu par nos adhérents comme une opportunité, mais également un risque du fait de la difficulté de son utilisation/calcul et des contrôles effectués par l’administration fiscale. LabOxy a développé une plateforme permettant de sécuriser son emploi et CIRmulator un simulateur gratuit de calcul de ce dispositif.

Lancement du Club Open Innovation Aquitaine

Avec 40% d’adhérents en région, Syntec Numérique s’implique dans la consolidation des écosystèmes numériques au sein des territoires, avec l’appui de ses délégués régionaux et membres. Syntec Numérique soutient les initiatives locales qui tendent à promouvoir la France créative, entrepreneuriale et innovante dans l’hexagone. Notre syndicat salue ainsi le lancement le 2 octobre dernier du Club Open Innovation de Bordeaux, bel exemple de mobilisation d’acteurs économiques autour d’une ambition partagée : la réussite d’un territoire et de l’ensemble de ses entreprises.

UPFIT, 2ème lauréat du prix numérique de Campus Création (Lyon)

Syntec Numérique est investi dans la promotion du numérique et de l’entrepreneuriat dans le numérique auprès des jeunes générations. Convaincus que cette volonté d’entreprendre se doit d’être valorisée et mise à l’honneur dès le plus jeune âge, Syntec Numérique soutient les initiatives en faveur des Start-up et se félicite du mouvement et de l’émulation créés par la French Tech. Dans cette optique, Syntec Numérique a participé l’année dernière à la création d’un prix Numérique dans le Cadre de Campus Création, événement rhônalpin, dédié à la mise en valeur de projets de création d’entreprise portés par de jeunes entrepreneurs. Le Syntec Numérique se réjouit du choix du jury en faveur du projet « Upfit» porté par Florent Laming, qui met à l’honneur l’usage du numérique dans la vente en ligne pour le secteur de la mode.

Level5, ou le parcours réussi d’une Start-up dans sa levée de fonds

La recherche de financement et d’investisseurs est une des préoccupations majeures des start-up et des PME de notre secteur. Level5, Start-up spécialisée dans la performance applicative (APM), a réussi à lever en octobre 400 K€ lors d’un 1er tour de table auprès d’un cercle d’investisseurs issus des métiers de l’informatique. Elle évoque pour nous son parcours.

StartUp42, un nouvel accélérateur de jeunes pousses, au concept innovant !

Avec plus de 300 start-up en son sein, Syntec Numérique s’intéresse légitimement à leurs besoins et leurs problématiques spécifiques. Syntec Numérique se félicite notamment de l’existence d’un bon réseau d’incubateurs leur permettant de croître dans les meilleures conditions. Le dispositif mis en place par StartUp42, un nouvel accélérateur de jeunes pousses, est significatif d’une réponse pertinente à leurs préoccupations, en insistant sur les aspects techniques et la prise en compte du marché.

LudoTIC, une entreprise au féminin

Les femmes dans le secteur du numérique sont encore sous- et mal-représentées, que ce soit en termes d’effectif, d’accès à des postes à responsabilité ou d’écart de revenus. Pour remédier à cette situation, Syntec Numérique a créé en son sein en juillet 2011, la commission Femmes du Numérique, avec pour objectifs de promouvoir l’égalité entre femmes et hommes dans l’écosystème du numérique, de donner des outils aux PME adhérentes pour sa mise en œuvre, et de mettre en valeur l’attractivité de la profession, tout particulièrement auprès des jeunes femmes. Cependant, des femmes investissent notre secteur, avec succès et opiniâtreté. L’exemple de LudoTIC, PME niçoise, créée par un trio de femmes, est à cet égard significatif. Les femmes sont une opportunité pour le numérique, et le numérique, une opportunité pour les femmes !

ITrust, ou l’emploi de VIE, comme vecteur de déploiement rapide et à moindre coût à l’international

L’export est essentiel au développement de nos entreprises du numérique, la France n’étant pas toujours un marché suffisant ou mature pour les solutions développées par nos PME. Le gouvernement en a pris conscience et notre secteur est devenu une des filières prioritaires à l’export, dans le cadre du Pacte de Croissance, Compétitivité et Emploi (décembre 2012). Nos entreprises disposent de nombreux dispositifs pour les aider dans cette politique, dont le Volontariat International en Entreprise, salué et employé par l’entreprise innovante ITrust.
Menu