Vous êtes ici

Economie

Transformer l’industrie par le numérique

Un livre blanc réalisé par le Comité "Industrie du futur" de Syntec Numérique dresse un panorama et la vision des entreprises du numérique sur les grandes mutations en cours dans le secteur de l’industrie.

Syntec Numérique demande que l’emploi qualifié soit inclus dans les aides à l’embauche

Syntec Numérique, principal représentant des professionnels du numérique, salue la volonté gouvernementale de vouloir faciliter l’embauche dans les Petites et Moyennes Entreprises. Cependant, la chambre professionnelle réaffirme la nécessité d’orienter également les aides à l’embauche et les efforts fiscaux vers l’emploi qualifié, afin de constituer des écosystèmes pérennes dans des secteurs porteurs de croissance.

Chiffres du secteur : croissance en 2015 et 2016

A l'occasion de sa conférence semestrielle Syntec Numérique a annoncé les chiffres du secteur. Croissance de + 2,1 % en 2015, révisée à la hausse depuis avril et croissance de + 2,4 % en 2016.

Colloque AIFE - l'opportunité de la facturation électronique

À l’instar de nombreux pays européens, la dématérialisation des factures en France s’inscrit désormais dans une obligation progressive. Dès 2017, les grandes entreprises devront adresser leurs factures au secteur public sous format électronique. Afin d’anticiper au mieux cette opportunité, qui constitue un vecteur crucial de modernisation de la relation entre la sphère publique et les entreprises, l’AIFE vous propose de vous présenter les caractéristiques de la solution choisie pour répondre à ce besoin, Chorus Portail Pro 2017.

Le Conseil constitutionnel a validé la quasi-totalité de la loi macron ouvrant la voie à sa promulgation

La loi s'articule autour de trois grands principes : libérer, investir et travailler et devrait être mise en œuvre sans délai. Certaines dispositions vont s’appliquer immédiatement, comme l’ouverture des lignes d’autocars entre grandes villes, l’accélération des procédures devant les prud’hommes ou le nombre de dimanches où les commerces pourront ouvrir. 17 dispositions, regroupées dans 23 articles, des 308 articles que comportait le projet de loi ont été censurées dont 5 au fond.
Menu