Vous êtes ici

Industrie du futur

Transformer l’industrie par le numérique

Un livre blanc réalisé par le Comité "Industrie du futur" de Syntec Numérique dresse un panorama et la vision des entreprises du numérique sur les grandes mutations en cours dans le secteur de l’industrie.

Industrie du Futur : 10 propositions pour la campagne 2017

Dans le cadre des débats de la présidentielle, Syntec Numérique publie un premier cahier de campagne consacré à l'Industrie du Futur : 10 propositions en faveur de la transformation numérique de l'industrie.

Keonys et l’ENSAM, de l’importance du rapprochement entre école et entreprise du numérique

L’avenir de notre industrie et de ses entreprises dépend pour une très large part des réponses que nous saurons apporter collectivement aux enjeux de la transformation numérique. Nous sommes tous concernés, Etat, entreprises, écoles, laboratoires de recherche et individus. C’est tout le sens de l’ambition du plan « Industrie du futur », qui permet à des univers et des écosystèmes, très (et souvent trop) distincts en France de se rencontrer. Il faut décloisonner les esprits et les filières, les mondes académique et entrepreneurial, d’autant plus lorsqu’on parle d’innovation et de numérique, transversaux par essence. A cet égard, le travail commun et conjoint entre Keonys et l'Ecole Nationale Supérieure d'Arts et Métiers ParisTech (Ensam) autour du mastère spécialisé « Management et Ingénierie Numérique des produits «(IngéNUM) (et au-delà) est remarquable.

Syntec Numérique crée le Comité « Industrie du futur » et nomme Maurice Ricci président.

Syntec Numérique annonce la création d’un comité « Industrie du futur », présidé par Maurice Ricci. Son ambition : promouvoir la France créative, entrepreneuriale et innovante, moderniser l’appareil productif français grâce au numérique et accroitre la visibilité à l’international des entreprises industrielles. Cette mobilisation fait écho à l’investissement de Syntec Numérique au sein de l’alliance pour l’Industrie du Futur, portant le plan homonyme, pilier de la seconde phase de la Nouvelle France Industrielle, annoncé le 18 mai par Emmanuel Macron.
Menu